Da Realtà Mapei n° 15 - 11.11.2020

Voyage dans le temps

Mosaïque
Les premières mosaïques datent d’il y a plus de 2000 ans et perdurent aujourd’hui encore. Si la technique de base est restée la même, les matériaux, eux, ont quelque peu évolué, intégrant des produits Mapei pour une pose efficace. Rencontre avec Adriana Cavallaro, mosaïste diplômée et passionnée, qui nous raconte son métier et ses défis.

Et aujourd’hui?

Ravenne, c’est de là que vient Adriana Cavallaro, mosaïste diplômée, qui nous accueille dans son atelier à Lausanne – un endroit inspirant, plein d’histoire et de passion. Adriana, tout sourire, nous montre des photos de célèbres mosaïques de Ravenne qui, grâce à une technique testée, approuvée et toujours utilisée aujourd’hui, perdurent encore. «La technique est restée la même. On ne retrouve, en revanche, plus toujours les mêmes pierres et matières qu’à l’époque. Certains types de chaux ont par exemple disparu.» Elle nous présente ensuite quelques réalisations: des reproductions de mosaïques romaines, des créations personnelles avec, parfois, des matériaux recyclés comme des assiettes, des tasses ou des verres, une table à rénover, des mini-mosaïques réalisées par ses élèves, des mandats en cours ou encore des créations «test», collées avec différents produits Mapei pour choisir au final le meilleur selon son utilisation. Bref, on y trouve de tout, on voyage dans le temps et l’on en ressort des étoiles plein les yeux.

Dans son atelier, Adriana coupe, travaille et colle minutieusement toute sorte de matériau: marbre, grès cérame, pâte de verre, céramique ou objets de récupération et ne voit pas le temps passer.

Plus qu’un métier, il s’agit d’une passion. Adriana aime tout dans son métier: faire des mélanges, des tests, préparer les mortiers, toucher la pierre, l’écouter, tester les produits Mapei en long, en large, en travers, pour exploiter toutes les possibilités et trouver le produit répondant le mieux à un projet. Elle apprécie particulièrement le fait que chaque réalisation dure longtemps: «Il faut prendre son temps, sans être pressé. C’est une activité qui contraste avec notre société à 100 à l’heure et ça a un effet thérapeutique».

Et aujourd’hui?

Ravenne, c’est de là que vient Adriana Cavallaro, mosaïste diplômée, qui nous accueille dans son atelier à Lausanne – un endroit inspirant, plein d’histoire et de passion. Adriana, tout sourire, nous montre des photos de célèbres mosaïques de Ravenne qui, grâce à une technique testée, approuvée et toujours utilisée aujourd’hui, perdurent encore. «La technique est restée la même. On ne retrouve, en revanche, plus toujours les mêmes pierres et matières qu’à l’époque. Certains types de chaux ont par exemple disparu.» Elle nous présente ensuite quelques réalisations: des reproductions de mosaïques romaines, des créations personnelles avec, parfois, des matériaux recyclés comme des assiettes, des tasses ou des verres, une table à rénover, des mini-mosaïques réalisées par ses élèves, des mandats en cours ou encore des créations «test», collées avec différents produits Mapei pour choisir au final le meilleur selon son utilisation. Bref, on y trouve de tout, on voyage dans le temps et l’on en ressort des étoiles plein les yeux.

Dans son atelier, Adriana coupe, travaille et colle minutieusement toute sorte de matériau: marbre, grès cérame, pâte de verre, céramique ou objets de récupération et ne voit pas le temps passer.

Plus qu’un métier, il s’agit d’une passion. Adriana aime tout dans son métier: faire des mélanges, des tests, préparer les mortiers, toucher la pierre, l’écouter, tester les produits Mapei en long, en large, en travers, pour exploiter toutes les possibilités et trouver le produit répondant le mieux à un projet. Elle apprécie particulièrement le fait que chaque réalisation dure longtemps: «Il faut prendre son temps, sans être pressé. C’est une activité qui contraste avec notre société à 100 à l’heure et ça a un effet thérapeutique».

La pose de mosaïques avec Mapei

Adriana travaille depuis toujours avec Mapei. C’était d’ailleurs déjà le cas lorsqu’elle était étudiante à l’école de mosaïque de Ravenne. Là-bas, une utilisation spécifique des produits Mapei est enseignée et on apprend à travailler directement avec ces derniers. C’est donc naturellement qu’Adriana a continué à le faire une fois établie
en Suisse.

La pose de mosaïque, complexe, se base sur deux techniques.

Technique indirecte: on applique une couche de chaux sur un support provisoire, sur lequel chaque tesselle est décalquée. Puis, on pose les tesselles dans la chaux mouillée. Une fois chaque tesselle en place, on colle une feuille de gaze avec de la colle blanche de Vinavil afin de maintenir toute la mosaïque ensemble. On retourne alors la mosaïque, nettoie les tesselles pour enlever la chaux et remplit le vide avec du sable. On applique ensuite une couche de mortier, par exemple Adesilex P9 ou Kerabond T + Isolastic, Ultralite ou encore Ultrabond Eco PU 2K, selon le support. On laisse sécher. On retourne l’œuvre, décolle la gaze avec de l’eau chaude, nettoie les restes de colle et de sable. Si nécessaire, on s’attelle finalement au travail des joints avec Ultracolor Plus.

Technique directe: c’est la méthode la plus simple et la plus rapide. On prépare la surface, la nettoie, applique une couche de mortier (p. ex. Keraflex ou Ultralite, mortier allégé ayant l’avantage de ne pas trop alourdir les surfaces, devenant lourdes avec les nombreuses tesselles), colle les tesselles puis jointoie avec Ultracolor Plus, un produit pour les joints disponible en de nombreuses couleurs, qu’Adriana adore.

Adriana Cavallaro

Adriana Cavallaro a grandi et étudié l’art de la mosaïque à Ravenne, capitale de la mosaïque byzantine. En 2004, elle a effectué un semestre d’échange «Erasmus» aux Beaux-Arts de Genève, avant de s’établir en Suisse en 2005. La même année, elle ouvre son atelier de mosaïque à Lausanne, où elle réalise des œuvres pour des privés, des musées, des expositions d’art, reproduit des mosaïques antiques et donne des cours.

Plus d’informations: www.adrianamosaique.ch

Prodotti citati nell'articolo

ADESILEX P9
ADESILEX P9
Adesivo cementizio ad alte prestazioni a scivolamento verticale nullo e con tempo aperto allungato, per piastrelle ceramiche e materiale…
ISOLASTIC
ISOLASTIC
Lattice elasticizzante da miscelare con KERABOND, KERABOND T, KERABOND PLUS e ADESILEX P10. KERABOND, KERABOND PLUS e KERABOND T…
KERABOND T
KERABOND T
Hydraulisch erhärtender, standfester Dünnbettmörtel zum ansetzen und Verlegen von keramischen Fliesen und Platten. TECHNISCHE DATEN…
KERAFLEX
KERAFLEX
Adesivo cementizio ad alte prestazioni a scivolamento verticale nullo e con tempo aperto allungato, per piastrelle in ceramica e materiale…
ULTRABOND ECO PU 2K
ULTRABOND ECO PU 2K
Adesivo poliuretanico bicomponente ad alte prestazioni, resistente allo scivolamento verticale, privo di solventi, a bassissima emissione…
ULTRACOLOR PLUS
ULTRACOLOR PLUS
Malta ad alte prestazioni, modificata con polimero, antiefflorescenze, per la stuccatura di fughe da 2 a 20 mm, a presa ed asciugamento…
ULTRALITE FLEX
ULTRALITE FLEX
Adesivo cementizio monocomponente alleggerito ad alte prestazioni, a discreta deformabilità, a scivolamento verticale nullo e con tempo…

Rimani in contatto

Iscriviti alla nostra newsletter per essere sempre aggiornato sulle novità Mapei